La mythologie de la tarasque

Une légende de Provence à découvrir au Museon Arlaten - Musée de Provence

Mis à jour le 27 avril 2021

Créature mythologique de la Provence, la Tarasque serait à l'origine du nom de la ville de Tarascon. Elle est célébrée chaque année lors de fêtes populaires. Nous en avons appris plus sur ce folklore dans la salle «Festadiero» dédiée aux fêtes, rites et légendes du Museon Arlaten d'Arles.

La tarasque est monstre hybride qui vit sur les berges du Rhône. C'est à Tarascon que l'histoire autour du monstre s'est écrite. "C'est une légende inventée pour transmettre un message à la population. Il faut se méfier du Rhône qui peut déborder, faire chavirer les bateaux, inonder, les enfants peuvent se noyer. La tarasque incarne les dangers du fleuve. Ce sont des mythes qui se retrouvent dans toutes les cultures" nous dit Aurélie Samson, directrice du museon Arlaten dont l'ouverture approche.

Sainte-Marthe la victorieuse

Selon la tradition chrétienne, l’histoire commence lorsque Marthe, sœur de Marie Madeleine, arrive de Palestine au cours du 1er siècle pour évangéliser la région. En remontant le Rhône, elle s’arrête à Tarascon et y trouve des villageois terrorisés : un monstre hante les bords du fleuve. Ce dragon amphibie à six pattes, couvert d’une carapace de tortue hérissée de piquants et armé de griffes et de dents, dévore bêtes et gens. Marthe se rend auprès de la Tarasque et soumet l’animal. Avec sa ceinture, elle le conduit devant la foule qui s’empresse de le mettre à mort. Marthe devient alors la patronne de la ville. La légende dit que Tarascon doit son nom à l'animal...

La Tarasque au Museon Arlaten

Cette effigie processionnelle de la Tarasque créée vers 1850 est en bois, métal et coton. Elle a été collectée par Frédéric Mistral. A approcher dans la Salle « Festadiero » dédiée aux fêtes, rites et légendes du Museon Arlaten Crédits : © Sébastien Normand

Une tradition provençale du Roi René

Au 15e siècle, le roi René d'Anjou hérite du royaume de Provence et vient y séjourner. Le 14 avril 1474, il institue les « Jeux et courses de la Tarasque » et fonde l'ordre des chevaliers de la Tarasque de manière à ce que les fêtes soient maintenues dans la durée. Elles doivent être célébrées au moins sept fois par siècle, faire grand tintamarre, noces, farandoles et festins durant cinquante jours, faire aux étrangers le meilleur accueil et les régaler pendant toute la durée des courses à plaisir et à volonté.

Le lundi de Pentecôte, une procession singulière à laquelle se mêle une foule en liesse, associe alors une effigie de la bête et ses chevaliers que l'on appelle tarascaires. On attribue également au roi René la forme définitive de l'effigie. Comme le dit la légende ; elle est un monstre à tête de lion avec crinière noire, carapace de tortue, armée de crocs et de dards, dents de lézard, ventre de poisson, queue de reptile, jetant par les naseaux de longues traînées d'étincelles produites par des fusées et à l'intérieur six hommes pour la porter. Les tarascaires animent une Tarasque qui balance sa queue, pouvant estropier les passants. Les fêtes engendrent pourtant un engouement populaire très fort malgré le danger. Manifestations de confréries et exaltation des métiers, elles ont survécu jusqu’à la fin du 19e siècle.

Carte postale ancienne de la Tarasque et les Tarascaires

Carte postale ancienne de la Tarasque et les Tarascaires Cd13 – Coll. Museon Arlaten - musée de Provence pour : N61646, N061738 et N061884

La fête de la Tarasque, patrimoine culturel immatériel de France

Ces jeux, courses et processions autour de la Tarasque se sont imposés au 19e siècle comme un sujet majeur de l'ethnographie de la Provence. L'intérêt était d'autant plus fort que ces réjouissances paraissaient en voie d'extinction : les courses du lundi de Pentecôte, annuelles avant la Révolution, n'eurent lieu qu'en 1846, 1861, 1891. Les fêtes de la Tarasque, telles qu’on peut les voir aujourd’hui, datent de 1946 et ont lieu à Tarascon le dernier week-end de juin. Une des innovations majeures des fêtes au 20e siècle est l’introduction du personnage de Tartarin de Tarascon, référence à l’ouvrage d’Alphonse Daudet. La Tarasque de Tarascon a été inscrite à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en France en 2019, cependant depuis le 25 novembre 2005, les fêtes de la Tarasque à Tarascon ont été proclamées, par l'UNESCO, comme faisant partie du « Patrimoine oral et immatériel de l'humanité ».

En attendant les prochaines fêtes de la Tarasque, continuez le voyage dans le temps la Salle « Festadiero » dédiée aux fêtes, rites et légendes du Museon Arlaten dont l'ouverture est prévue prochainement.

Pour aller plus loin

Château de Tarascon - Centre d'art René d'Anjou

Château de Tarascon - Centre d'art René d'Anjou

L'imposante forteresse de Tarascon se dresse comme une sentinelle dominant les eaux du Rhône. Située durant le Moyen-Age à la fontière du Comté de Provence, face à Beaucaire et aux terres françaises, le château impose l'idée de défense.

Théâtre municipal de Tarascon

Théâtre municipal de Tarascon

L'un des plus remarquables théâtre à l'italienne de la Région Provence Alpes Cote d'Azur, classé Monument Historique.

Abbaye Saint Michel de Frigolet

Abbaye Saint Michel de Frigolet

Au coeur du paysage sauvage de la Montagnette l'Abbaye Saint-Michel de Frigolet (XII -XIXe s.) doit son nom aux innombrables touffes de thym ("ferigoulo" en provençal) dont sont parsemées les collines.

Autres articles

Journée culturelle en famille avec les parcours du Festival les Elancées

Journée culturelle en famille avec les parcours du Festival les Elancées

Du 25 janvier au 6 février 2022, le festival les Elancées déambule sur le territoire d’Istres Ouest-Provence. Au programme : spectacles des arts du cirque, musiciens et découverte du territoire local autour de 5 parcours spécialement créés pour l’occasion… de quoi émerveiller toute la famille !

Rencontre avec Marc Antitomaso, Pastoralier Martégal

Rencontre avec Marc Antitomaso, Pastoralier Martégal

Chaque année, en janvier, dans certaines villes de Provence, se joue une comédie musicale en provençal sur le thème de la nativité : La Pastorale Maurel. À Martigues, un groupe théâtral amateur, les Pastoraliers Martégaux, perpétue chaque année la tradition. Rencontre avec son président.

LES NOUVEAUX LIEUX CULTURELS A NE PAS MANQUER EN 2022

LES NOUVEAUX LIEUX CULTURELS A NE PAS MANQUER EN 2022

Voyage à l’ère préhistorique, découverte du patrimoine camarguais ou encore initiation à l’art contemporain coréen… cette année sera riche en culture dans le département ! Des Saintes-Maries-la-Mer à Marseille en passant par Arles, on a répertorié les nouveaux lieux culturels à découvrir en 2022.

Les expos à ne pas rater en 2022

Les expos à ne pas rater en 2022

Des pharaons d’Egypte à la Dolce Vita italienne en passant par le sourire mythique de la Joconde, découvrez notre sélection des meilleures expositions à ne pas rater cette année en Provence. Peinture, photographies, sculptures, il y en a pour tous les goûts !

5 choses à savoir sur les ports du littoral des Bouches du Rhône

5 choses à savoir sur les ports du littoral des Bouches du Rhône

A l'occasion de l'exposition "De Ports en Ports" au Musée Regards de Provence, les guides conférencières de Provence Buissonnière nous dévoilent leurs anecdotes sur les ports du littoral des Bouches-du-Rhône.

Elsa Lenthal : gardienne de la tradition des fuseaux de lavande

Elsa Lenthal : gardienne de la tradition des fuseaux de lavande

Fabriquer des fuseaux de lavande est un savoir-faire ancestral, presque un art. C’était la passion d’Elsa Lenthal, elle en a fait son métier. Rencontre avec celle qui perpétue une tradition qui a bien failli disparaître.

Rose & Marius : sentir et ressentir la Provence

Rose & Marius : sentir et ressentir la Provence

Selon vous, quel est le parfum de la Provence ? De la figue aux fruits rouges, en passant par le raisin, rencontre avec celle qui a capturé l’essence de notre région.

L'atelier Louis Sicard : une histoire de famille et de passion

L'atelier Louis Sicard : une histoire de famille et de passion

La cigale entre tradition et modernité

Depuis 130 ans à Aubagne, l'atelier Louis Sicard est une référence de la faïence ! Rencontre avec Florence et Marianne Amy, qui perpétuent l'héritage et le savoir-faire de cette enseigne emblématique.

Visite sur canapé : le Château Borély comme si vous y étiez !

Visite sur canapé : le Château Borély comme si vous y étiez !

Participez aux visites virtuelles live à 360°

Cet automne, le Château Borély à Marseille vous donne RDV pour 3 visites virtuelles à 360°, commentées et inédites ! Inscrivez-vous vite !

La programmation du Musée Départemental Arles Antique à ne pas manquer cet automne/hiver

La programmation du Musée Départemental Arles Antique à ne pas manquer cet automne/hiver

Expositions, conférences, cours et stages; les incontournables de la fin d'année

Le Musée Départemental Arles Antique, récemment labellisé Unesco, dévoile sa programmation de fin d'année. Découvrez-la sans plus attendre.

LUMA Arles, le nouveau centre culturel expérimental arlésien au Parc des Ateliers

LUMA Arles, le nouveau centre culturel expérimental arlésien au Parc des Ateliers

Le campus créatif interdisciplinaire signé Maja Hoffmann

Luma Arles a ouvert ses portes lors de son inauguration le 26 juin 2021. Expositions, spectacles vivants, conférences… Le projet LUMA initié par la fondatrice de la Fondation, Maja Hoffmann, se caractérise par un réel campus créatif interdisciplinaire où les artistes, penseurs et scientifiques peuvent laisser libre cours à leur imagination et leurs projets.

Le Miroir aux oiseaux à Martigues

Le Miroir aux oiseaux à Martigues

Un incontournable d’une balade dans la Venise provençale

Classé depuis 1942, ce petit port pittoresque au surnom poétique a conquis le monde entier grâce à ses couleurs et sa lumière. Comme Delacroix, Ziem ou encore Dufy, laissez-vous charmer par ses façades colorées et ses petites barques traditionnelles !